Le Liège : Alternative Vegan, Écologique et Durable

Souvent, on pense que cuir rime avec qualité, alors que plus de 90% de la production mondiale de cuir est réalisée avec des cuirs tannés au chrome ou par des traitements chimiques lourds. Le tannage d’un tout petit kilogramme de cuir nécessite au moins 30 litres d'eau et les traitements chimiques pour éviter le pourrissement du cuir sont rejetés par la suite dans l’air et l’eau : Les conséquences sont donc dramatiques pour l’environnement. 

Pour répondre à une demande grandissante et payer moins cher, le traitement des peaux est effectué dans les pays d’Asie dont les conditions de travail sont désastreuses.
 
Il est vraiment primordial de se tourner vers des matières plus écologiques car le cuir n’est ni une matière éthique, ni une matière morale : il faut aussi penser aux pratiques envers les animaux qui sont horribles. 

Il existe maintenant de très belles alternatives vegans comme le liège.
C'est pour cette raison que chez Paola Borde nous nous sommes intéressés au liège pour faire évoluer la mode vers une mode plus éthique.

# Le Chêne Liège

tissus ecologique : le liege

 

Le Chêne-liège est un arbre que l'on retrouve dans le sud de la France, au Portugal, en Espagne ou en Corse. On prélève son écorce tous les 9 ans. En effet, son écorce se régénère une fois extraite. C'est un procédé qui n’abîme pas l'arbre en question : cette action permet à l'arbre de libérer 30 % d'oxygène en plus dans l'air que l'on respire. 

C'est un processus écologique qui contribue à soutenir la biodiversité et à réduire l'effet de serre.

# Plus de détails sur La Récolte


Le jeune chêne doit être est taillé pour devenir un arbre haut et droit. Vers ses 30 ans, il atteint le bon diamètre et nous allons pouvoir lui enlever sa première écorce qui se reconstituer en 9 ans. On pratique alors le même procédé qui se nomme l’écorçage.

Cette récolte peut durer pendant plus de 120 ans.

Attention, l'écorçage ne nuit pas à l'arbre, bien au contraire, cela lui permet de libérer d'avantage d'oxygène dans l'air et d'améliorer sa croissance.


L'écorce est ensuite séchée pour être transformée en fines feuilles. Après avoir été triées et poncées, elles subiront un traitement : un mélange d'émollient naturel pour être ensuite chauffées à haute température. C'est une technique qui permet de lier les feuilles entre elles grâce à la subérine contenu dans le liège. 

C'est un procédé sans aucun ajout chimique qui permet de d'obtenir cette magnifique matière cruelty-free.

# La Maroquinerie en Liège

Le liège est aussi doux que la fourrure, aussi léger que la soie. C'est une matière vegan ancestrale inégalée à ce jour qui ressemble étrangement à l'aspect du cuir, tout en restant authentique grâce à ses petites nervures. 

Sa composition chimique particulière le rend très résistant aux oxydations causées par l’eau et l’humidité : il a l'avantage d'être lavable, imputrescible, souple et doux. C'est pour cette raison qu'il est employé dans la fabrication de chaussures, de sacs et de vêtements.

La plupart des sacs en liège que vous avez pu voir sont fabriqués au Portugal, car ce pays est le premier producteur mondial de ce matériau biologique. La proximité de la matière en fait le lieu de prédilection pour sa fabrication.

Nous avons fait le choix d'allier le liège et la fabrication artisanale française. Le point sellier est le point de couture le plus solide dans la maroquinerie et il n'est pas possible de le faire en machine. Etant donnée que la récolte du liège ne peut se faire qu'a la main, il est tout à fait naturelle pour nous d’utiliser ce procédé de fabrication.

# Le Liège peut-il vraiment égaler le cuir ?

Il est vrai que le liège ne se patine pas avec le temps et qu'il n'a pas du tout la même sensation au toucher que l'on peut connaître du cuir. Mais, le liège procure d'autre émotions et il est beaucoup plus durable. Comme vu plus haut, il est aussi plus écologique et lui peut se vanter d'être naturel et propre sans nuire à notre environnement.

Le fait qu'il soit résistant et imputrescible naturellement fait de lui un concurrent vegan de taille. Ensuite, la qualité vient du procédé de fabrication.

Un sac en cuir animal fait en machine n'aura pas les mêmes chances de durabilité face à un sac fait au point sellier.

Pour nous, la qualité d'une matière vient du fait que sa conception ne doit pas nuire à l’environnement et s'il apporte un bonus à notre planète, alors il est encore plus digne d'utilisation. Ensuite, la fabrication vient s'ajouter pour donner une plus-value ou non à l'objet.

# 6 point à retenir sur Le liège 

- Pour faire un tissu de liège, la totalité du liège est utilisée.

- Le liège est collé avec sa propre résine.

- Le liège est inaltérable dans le temps et peut donc être recyclé à l'infini.

- La transformation se fait dans le pays de récolte : aucune exportation est nécessaire pour sa fabrication.

- C'est une substance végétale récoltée avec soin à la main qui ne connaît pas de gaspillage, d'autant qu'il est possible de la recycler à l'infini.

- Après broyage, le granulé obtenu est utilisé dans d’autres produits : tels que des revêtements de panneaux, des semelles de chaussures, ...

# Conclusion

Le chêne - Liège est un arbre noble écologique et respectueux de l'environnement. Le liège est une matière vegan, naturelle, recyclable et biodégradable. Il s'agit d'une alternative positive bien plus résistante et bien plus prometteuse que le cuir animal.

Alors on hésite plus à remplacer sa maroquinerie animale par une maroquinerie vegan en Liège !

Pour avoir un aperçu de ce que l'on propose en cuir de liège, c'est  : ici 

 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés